Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française

Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française

Année de création: 2012

Nombre de Loges: 400 (?)

Effectifs: 15 000 (?)

Structure Masculine

Commander le livre 


Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


La Grande Loge de l'Alliance maçonnique française (GL-AMF) est une obédience maçonnique française constituée en avril 2012, elle née d'une scission de la Grande Loge nationale française. Elle est née d'une scission de la Grande Loge nationale française (GLNF) et comptait 5 000 membres en mai 2012 1,2. Elle a notamment pour but de restaurer le lien avec les loges régulières, notamment la Grande Loge unie d'Angleterre (GLUA) après que 34 grandes loges étrangères aient suspendu leur "reconnaissance" de la GLNF en 2011 et 2012. Cependant le 11 juin 2014, la Grande Loge unie d'Angleterre a annoncé la restitution de sa reconnaissance à la GLNF 3.

La GL-AMF au même titre que d'autres obédiences maçonniques françaises se considère comme « régulière».

Elle comporterait en 2015 environ 15 600 membres, la plupart issus de la GLNF (donnée non confirmée).

Elle est implantée sur l'ensemble du territoire français.

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) est une obédience maçonnique fondée sur les valeurs de l’Initiation.

Elle se reconnaît dans le courant de la Franc-maçonnerie de spiritualité et affirme sa vocation à s’inscrire dans le concert des Grandes Loges Régulières mondiales.

Elle est organisée, conformément à sa Déclaration de principes, dans le strict respect des fondements et des valeurs de la Franc-maçonnerie régulière.

Elle donne à la démarche initiatique et aux Rites qui la portent une place prépondérante sur une organisation qui est, avant tout, au service des Loges et des Frères.

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française repose sur quelques principes intangibles :

- autorité inaliénable sur les trois premiers degrés, tout en instaurant avec les juridictions ordinales un dialogue fondé sur le respect mutuel,

- primauté du spirituel sur le temporel, en séparant clairement les activités civiles et les activités maçonniques,

- souveraineté de la Loge, la situant résolument au centre de l’Institution,

- instauration d’une réelle solidarité, en la centrant prioritairement sur l’entraide fraternelle.

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française regroupe des Loges, elles-mêmes regroupées dans la Maison de leur rite.

Trois principes fondamentaux guident l’organisation de la GL-AMF :

- souveraineté des Loges

Les Loges sont constituées en association loi 1901, ce qui garantit leur autonomie, financière notamment. Elles sont placées sous les auspices de la GL-AMF qui assure la cohérence de l’ensemble et le respect de règles communes.

- autorité des Rites

Les Maisons de Rite rassemblent l’ensemble des Loges et des Frères d’un même rite dans le respect de ses traditions, us et coutumes. Elles proposent, par alternance, le candidat à la Grande Maîtrise pour un parfait équilibre des Rites entre eux.

- équilibre des pouvoirs

Le pouvoir législatif, assuré par les mandataires des Loges, et l’exécutif, assuré par un Grand Maître-Président élu pour un mandat unique de deux ans, fonctionnent en harmonie.

Un Conseil des Sages et des organes de contrôle indépendants assurent la régulation des Institutions.

DECLARATION DE PRINCIPES

 (Préambule des Statuts et Constitutions de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française)

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française est une puissance maçonnique indépendante et souveraine, exclusivement masculine qui exerce son obédience sur les trois premiers degrés ou grades de la franc-maçonnerie symbolique.

La franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. En s’assemblant et en travaillant à sa Gloire, les francs-maçons s’inscrivent dans une longue chaine initiatique et spirituelle ayant pour objectif la recherche du divin en soi. Celle-ci conduit le franc-maçon sincère à se connaître lui-même et l’amène à participer par son exemple et son action au perfectionnement moral de l’humanité toute entière. Elle réunit, autour de cet idéal commun, des hommes libres ne relevant que de leur conscience qui, respectueux de la liberté de pensée d’Autrui et de leur idéal propre de recherche spirituelle, s’interdisent strictement dans leurs assemblées toute discussion politique, religieuse ou sociétale.

Les francs-maçons poursuivent ensemble un idéal de paix, d’amour et de fraternité fondée, non sur un sentiment profane mal compris, mais sur la conscience commune de ses membres que l’humanité, au-delà de sa diversité de façade, est Une et que chaque Homme est issu de la même source. Pratiquant la Vertu, ils s’engagent au respect des lois et des autorités légitimes et, fidèles à la tradition des bâtisseurs à laquelle ils se rattachent symboliquement, ils glorifient le travail sous toutes ses formes.. etc.