Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Commandez les en ligne dès maintenant... chez vous dans 48h

Ce Manuel de survie propose, avec plein d’humour et de lucidité, des pistes pour comprendre l'envie de changer de Loge ou la désillusion.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 
Comment et pourquoi devenir Franc-maçon. Ce livre répond à toutes les questions sous forme de dialogue avec un ami.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 
Quand les Loges sont incapables d'instruire leurs Apprentis, faute de Maîtres compétents. Ce Manuel vous aide sur le chemin du travail.

Commandez-le en ligne dès maintenant



 Visiter le site 

Franc-maçonnerie à Limoges

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Limoges"

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Franc-maçonnerie à Limoges

 Histoire de la franc-maçonnerie : Personne ne sait avec certitude comment ou quand la Fraternité Maçonnique a été formée. Une théorie largement acceptée parmi les érudits maçonniques est qu'elle est née des guildes des maçons au cours du Moyen Age. Le langage et les symboles utilisés dans les rituels de la fraternité viennent de cette époque. Le document le plus ancien qui fait référence aux Maçons est le Poème Regius, imprimé vers 1390, qui était une copie d'un travail antérieur. En 1717, quatre lodges à Londres forment la première Grande Loge d'Angleterre et les registres sont plus complets à partir de ce moment.

 En trente ans, la fraternité s'était répandue en Europe et dans les colonies américaines. La franc-maçonnerie est devenue très populaire dans l'Amérique coloniale. George Washington était un maçon, Benjamin Franklin était le chef de la fraternité en Pennsylvanie, tout comme Paul Revere et Joseph Warren au Massachusetts. John Hancock, John Sullivan, Lafayette, le baron Fredrick von Stuben, Nathanael Greene et John Paul Jones sont d'autres maçons bien connus impliqués dans la fondation de l'Amérique. Un autre maçon, le juge en chef John Marshall, a façonné la Cour suprême dans sa forme actuelle.

 Au cours des siècles, la franc-maçonnerie s'est développée en une fraternité mondiale mettant l'accent sur l'étude personnelle, l'amélioration de soi et l'amélioration sociale par l'engagement individuel et la philanthropie. À la fin des années 1700, elle fut l'une des organisations les plus responsables de la diffusion des idéaux des Lumières: la dignité de l'homme et la liberté de l'individu, le droit de chacun à pratiquer son culte, la formation de gouvernements démocratiques et importance de l'éducation publique. Les maçons ont soutenu les premières écoles publiques en Europe et en Amérique. Au cours des années 1800 et début des années 1900, la franc-maçonnerie a connu une croissance spectaculaire. À l'époque, le gouvernement n'avait fourni aucun «filet de sécurité» social. La tradition maçonnique de fonder des orphelinats, des maisons pour veuves et des maisons pour personnes âgées a fourni la seule sécurité que beaucoup de gens connaissaient.

 Aujourd'hui, en Amérique du Nord, la Fraternité maçonnique perpétue cette tradition en injectant près de 1,5 million de dollars par jour dans des hôpitaux pour enfants, soignant les troubles du langage chez l'enfant, soignant les maladies oculaires, finançant la recherche médicale, contribuant au service communautaire local et attention aux maçons et à leurs familles dans les maisons maçonniques. Les quatre millions de maçons à travers le monde continuent d'aider les hommes et les femmes à affronter les problèmes du 21ème siècle en construisant des ponts de fraternité et en inculquant au cœur des hommes des idéaux pour un avenir meilleur.

 Limoges est une commune du centre-ouest de la France, préfecture du département de la Haute-Vienne. Capitale historique de l'ancienne province du Limousin, elle est un des pôles d'équilibre de la région Nouvelle-Aquitaine. Les habitants de la ville sont appelés les Limougeauds. Grande ville d'Aquitaine au Moyen Âge, la ville est fortement marquée par le rayonnement culturel de l’abbaye Saint-Martial. Limoges, qui reste attachée à ses ostensions, est pourtant parfois surnommée « La ville rouge » ou « La Rome du socialisme » du fait de sa tradition de vote de gauche et des événements ouvriers qu’elle connut au xixe siècle et au début du xxe siècle. Deuxième commune la plus peuplée de la région Nouvelle-Aquitaine après Bordeaux, ville universitaire troisième régionale par son importance après Poitiers mais avant Pau et La Rochelle, centre administratif et de services intermédiaires doté de tous les équipements d'une métropole régionale, Limoges rassemble 283 050 habitants dans son aire urbaine en 20122, ce qui en fait la sixième du Grand Sud-Ouest après Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Perpignan et Bayonne et la 38e en France.

 Ville de tradition bouchère, siège du leader mondial des équipements électriques pour le bâtiment, Limoges est également bien positionnée dans l'industrie du luxe. Elle est aujourd'hui connue et reconnue en tant que « capitale des arts du feu » en raison de l’implantation toujours présente des grandes maisons de porcelaine, de ses ateliers d'art travaillant l’émail ou les vitraux, mais aussi en raison du développement de son pôle de compétitivité spécialisé dans la céramique technique et industrielle. Cette spécificité lui a valu d'intégrer en 2017 le Réseau des villes créatives UNESCO dans la catégorie thématique « Artisanat et Arts populaires ». Posée sur les premiers contreforts ouest du Massif central, Limoges est traversée par la Vienne, dont elle fut, à l’origine, le premier point de passage à gué. Entourée d'une ruralité limousine préservée de toute culture ou élevage intensifs, la « ville qui entre en campagne » s'étend sur une superficie de 78 km2. Elle est reconnue « Ville d’art et d’histoire » depuis 2008.

 Posée sur les premiers contreforts ouest du Massif central, par 01°15'31 de longitude est et 45°49'55 de latitude nord, Limoges est située à 141,6 km à l'ouest de Clermont-Ferrand5 et à 179,1 kilomètres à l'est de l’océan Atlantique (Royan). Localisée à 346,3 km au sud de Paris, elle est située à 130 km au sud-est de Poitiers, 180,5 km au nord-est de Bordeaux et à 248,4 km au nord de Toulouse. Située en Limousin, dans le département de la Haute-Vienne, Limoges est limitrophe de treize communes : Bonnac-la-Côte, Chaptelat, Condat-sur-Vienne, Couzeix, Feytiat, Isle, Le Palais-sur-Vienne, Panazol, Rilhac-Rancon, Saint-Gence, Solignac, Verneuil-sur-Vienne et Le Vigen. Son territoire, qui s'étend sur 78 km2, est l'un des plus vastes du département de Haute-Vienne.

 Le territoire géographique de Limoges est situé sur la branche sud de la chaîne hercynienne constituant les contreforts ouest du Massif Central. Cet orogène de 8 000 km de long et 1 000 de large, né de la formation de la Pangée par collision du Gondwana et du Laurussia-Baltica, est à l'origine du Massif central. Sous l'ère Paléozoïque (éon Phanérozoïque), de la fin du Silurien au début du Permien, l'évolution géologique liée à l'orogenèse hercynienne a donné au sous-sol de Limoges une structure en nappes de charriage empilées associée à plusieurs générations de granitoïdes. Il en résulte un socle support de roches métamorphiques granitiques du Précambrien fait de gneiss et de granite d'anatexie et constituant une unité ophiolitique formée de péridotites serpentinisées associées à des métagabbros11.

 L'agglomération s'étend sur une superficie de 78 km2. Elle est construite, à l'instar de Rome ou Paris, sur sept collines. Son altitude est, en moyenne, de 306 mètres et varie de 230 mètres sur les rives de la Vienne à plus de 430 mètres, au lieu-dit Magenta, au nord-ouest de la commune. Elle est de 269 au niveau de l'Hôtel de Ville (Place Léon Bétoulle). Localement, la sismicité est faible. Limoges n'est l'épicentre d'aucun tremblement de terre depuis 1661. Le dernier séisme ressenti dans la commune, d'une intensité de IV sur l'échelle de Mercalli, a eu lieu le 21 avril 1983

 

Région       Nouvelle-Aquitaine

Département      Haute-Vienne (préfecture)

Arrondissement  Limoges (chef-lieu)

Canton      Chef-lieu de neuf cantons

Intercommunalité       Communauté d'agglomération Limoges Métropole

Maire

Mandat      Émile-Roger Lombertie (Les Républicains)

2014-2020

Code postal        87000, 87100, 87280

Code commune  87085

Démographie

Gentilé      Limougeauds

Population

municipale 134 577 hab. (2014 en diminution de 3,33 % par rapport à 2009)

Densité      1 738 hab./km2

Population

aire urbaine       283 050 hab. (2013)

Géographie

Coordonnées      45° 51′ 00″ nord, 1° 15′ 00″ est

Altitude      Min. 209 m

Max. 431 m

Superficie  77,45 km2

 

Site Web : http://www.ville-limoges.fr/


Découvrez nos partenaires ci-dessous