Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


Franc-maçonnerie à Caen

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Caen"

Commandez-le dès maintenant

...et recevez-le chez vous dans 48h 

Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Dans la plupart des pays d'Europe, c'est la franc-maçonnerie ouverte aux athées (et dite « libérale ») qui prédomine. Au Canada, la franc-maçonnerie ouverte aux athées est marginale et elle est quasi-inexistante aux États-Unis, où les rares loges libérales sont principalement fréquentées par des Européens résidents ou de passage. Tout le reste du monde tend plutôt à suivre la branche anglo-américaine mainstream. Dans certains pays, toutefois, les deux mouvements coexistent, soit dans une relation amicale de compréhension mutuelle (en particulier dans certaines régions où la franc-maçonnerie, toutes tendances confondues, a été particulièrement persécutée), soit avec des rapports plus tendus.

Si la cooptation est de coutume en franc-maçonnerie, chacun est cependant libre de déposer sa candidature. Les sites web de certaines obédiences précisent les démarches à suivre. Si on connaît l'adresse d'une loge particulière, il est également possible de lui écrire. En pratique, il y a peu de candidatures spontanées : la plupart des postulants connaissent un membre de la loge qui leur a proposé de les instruire sur la démarche maçonnique et de parrainer leur candidature. Cependant le processus d'admission est le même pour tous et prend du temps.

Il faut être majeur ainsi que libre et de bonnes mœurs pour devenir franc-maçon. Si cette liberté visait autrefois à exclure l'esclave, son interprétation évolua rapidement au sens de libre de tout préjugé, ouvert à une remise en question de soi. Être « de bonnes mœurs » se traduit aujourd'hui, entre autres, par l'examen du casier judiciaire.

Une fois la candidature introduite, le postulant aura généralement une entrevue avec le vénérable de la loge, puis, s'il n'y a pas de vote négatif, enquêté par différents membres de la loge (en général trois) pour évaluer si sa démarche est honnête, sincère, mûrie et motivée, et si elle s'adresse à la loge la plus susceptible de répondre à sa quête spirituelle. En fonction de leurs landmarks, certaines obédiences de la branche traditionnelle exigent que le candidat soit chrétien (grandes loges scandinaves), d'autres ne lui demandent que d'affirmer sa foi en Dieu, d'autres enfin se bornent à exiger de lui qu'il accepte l'existence d'un « Être suprême », ou d'un « Principe supérieur ». Dans les obédiences libérales, aucune croyance particulière n'est exigée.

Caen est une commune française de l'ouest de la France en Normandie. Préfecture du département du Calvados, elle était jusqu'au 31 décembre 2015 le chef-lieu de l'ancienne région Basse-Normandie. Depuis 2016 elle est le siège du conseil régional de Normandie tandis que Rouen est le siège de la préfecture de région. Caen est donc la capitale politique de la Normandie Elle est nommée la « Ville aux cent clochers » comme une dizaine de villes en France. Ses habitants sont appelés les Caennais ([ka.ˈnɛ] ou [ka.ˈne] selon le parler normand). Cité de Guillaume le Conquérant et capitale du duché de Normandie avec Rouen, la ville a hérité d’un riche patrimoine architectural, qu’elle a su préserver au cours des siècles jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, où elle fut d’ailleurs une place-clef de la bataille de Normandie. La ville en a gardé la mémoire en édifiant notamment un Mémorial pour la Paix, célèbre dans le monde pour les cérémonies de commémorations qui y ont lieu. Du fait de son positionnement dans la recherche (avec le Ganil par exemple), de l'ancienneté de son université (fondée en 1432 après celles de Paris et Montpellier), de sa grande richesse culturelle (ville d'Europe la plus pourvue en librairies indépendantes rapporté au nombre d'habitants) et de son caractère festif, Caen est souvent considérée comme la capitale culturelle et intellectuelle de la Normandie.

Peuplée intra-muros de 107 229 habitants, et à la tête d'une aire urbaine de 405 409 habitants, Caen est la commune la plus peuplée du département du Calvados, la troisième commune et agglomération (après Le Havre et Rouen) de la région. L'aire urbaine de Caen, quant à elle, est la deuxième de Normandie après celle de Rouen, et occupe le 21e rang national. Caen, comme toute la moitié orientale de la Basse-Normandie, fait partie du Bassin parisien. À deux heures au nord-ouest par l'"autoroute de Normandie", A13 de Paris et reliée au sud de l'Angleterre par la ligne de ferry Caen-(Ouistreham)-Portsmouth.

Située à quelques kilomètres du littoral, des plages du Débarquement, des célèbres stations balnéaires de Cabourg, Deauville entre autres, de la Suisse normande et du pays d'Auge (souvent considéré comme l’archétype de la Normandie), Caen gère de nombreux services en complémentarité avec Rouen. Caen est située au centre-nord du Calvados au milieu de sa plaine, propice à la culture céréalière (plaine de Caen) ; elle a été fondée dans une vallée alluviale marécageuse à la confluence de l'Odon et de l'Orne, fleuve qui se jette 10 km plus au nord dans la mer de la Manche. L'agglomération caennaise se développe aujourd'hui sur le plateau. À l'ouest de la ville, s'étend le Bocage normand (Bessin et bocage virois), à l'est le pays d'Auge, au sud sa plaine se prolonge jusqu'aux frontières de la Normandie avec les Pays-de-la-Loire (campagne de Falaise). Au nord, la mer de la Manche borde l'agglomération caennaise (côte de Nacre), faisant partie de la Caen la Mer ». Le territoire communal couvre 2 570 hectares. Il culmine à 73 mètres au nord, le point le plus bas (2 mètres) se situant à l'est, à la sortie de l'Orne. Quartiers de Caen : Quartiers IRIS25 repris par la ville de Caen ; Bas de Venoix - Prairie ; Beaulieu - La Maladrerie - Saint-Paul ; Le Calvaire Saint-Pierre ; Le Centre ancien (Gardin-Conquérant) ; Le Chemin Vert ; La Folie-Couvrechef (Campus II – Folie Centre – Hameau Folie - ZI Mont Coco) ; la Grâce de Dieu (Armand Marie) ; La Guérinière ;  La Haie Vigné ;  Hastings ; La Verte Vallée (Saint-Gabriel - Vallée des Jardins) ;  Le Port (Avenue de Tourville - Gare - Presqu'île) ; La Pierre Heuzé (Lébisey - Plateau Nord) ; Sainte-Thérèse - Demi-Lune (Claude Decaen – Demi-Lune - Guynemer) ; Saint-Jean ; Saint-Jean-Eudes - Saint-Gilles (Abbaye aux Dames – Calmette - CHR - Rue Basse) ; Saint-Ouen (Bon Sauveur - Caponière) ; Université (Saint-Julien) ; Vaucelles (Saint-Michel - Rue de Branville) ; Venoix (Fontaine Venoise). La ville a été redécoupée en neuf secteurs dotés chacun d'un conseil de quartier.

 

Site web              http://www.caen.fr

Gentilé                Caennais

Population

municipale         107 229 hab. (2013)

Densité                4 172 hab./km2

Population

aire urbaine       405 409 hab. (2013)

Géographie

Coordonnées    49° 10′ 56″ Nord, 0° 22′ 14″ Ouest

Altitude               Min. 2 m – Max. 73 m

Superficie           25,70 km2