Toutes les questions sur la Franc-maçonnerie que vous n'avez jamais osé poser !

Découvrez nos partenaires ci-dessous


Franc-maçonnerie au Puy-en-Velay

"Ma Franc-maçonnerie mise à nu... pour les profanes à Puy-en-Velay"

Commandez-le dès maintenant

...et recevez-le chez vous dans 48h 


Interviewé par Jacques Carletto


Une heure d'interview Vérité


Direct du 23/09/2015. Studios de BTLV.
Invité : Franck Fouqueray. 


Le Puy-en-Velay (anciennement Le Puy) est une commune française de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfecture du département de la Haute-Loire et capitale du pays du Velay. Les habitants sont nommés les Ponots. Le Puy-en-Velay se situe au centre du département de la Haute-Loire, à 628 mètres d'altitude. La ville est à 134 km du chef-lieu de région, Lyon, à 75 km de Saint-Étienne, 110 km de Valence et 127 km de Clermont-Ferrand. Le Puy-en-Velay est sous l'influence des métropoles voisines, plus particulièrement Saint-Étienne et, à un degré moindre, Clermont-Ferrand et Lyon. La ville est reliée à la métropole forézienne par une route à 2x2 voies, la RN 88, tandis que seule une route nationale, la RN 102, la relie à la capitale auvergnate. Communes limitrophes du Puy-en-Velay Aiguilhe, Espaly-Saint-Marcel, Chadrac, Puy-en-Velay, Brives-Charensac, Vals-près-le-Puy, Cussac-sur-Loire, Saint-Christophe-sur-Dolaison. Le Puy-en-Velay se trouve sur la route reliant Lyon à Toulouse par la RN 883. Cet axe est en grande partie aménagé en voie express 2 x 2 voies entre Firminy et Le Puy-en-Velay. La ville est reliée à l'A75 et Clermont-Ferrand par la RN 102 et à Saint-Paulien, La Chaise-Dieu et Ambert par la D 906. La D590 relie le Puy-en-Velay à Langeac, la D 15, à Saint-Julien-Chapteuil et Valence par Saint-Agrève, la D103 permet de parcourir les gorges de la Loire par Lavoûte-Polignac.

La route de l'étain passait par la vallée du Rhône, qui était l'unique voie d'approvisionnement en minerai pour les pays méditerranéens pendant l'âge du bronze. L'étain, venu d'Armorique et de Cornouailles, était transporté jusqu'à l'estuaire de la Loire. De là, il remontait le fleuve afin de rejoindre le Rhône8. Ce trajet est attesté par Diodore de Sicile qui, au Ier siècle av. J.-C., parlait d'un périple de trente jours pour atteindre l'embouchure du Rhône9. Certains suggèrent un passage par Roanne8, d'autres par la route du Puy-en-Velay et le col du Roux10, près de Saint-Cirgues-en-Montagne9. Trafic qui n'était pas sans risque comme en témoigne l’hypogée de Roaix, daté de la fin du chalcolithique. Situé au quartier des Crottes, il contenait 30 corps qui tous portent des traces de blessures ou de traumatismes mortels, résultat d'une guerre locale liée au trafic de l'étain. Antiquité et Haut Moyen Âge. Après avoir conquis ce site occupé par des Vellaves (tribu gauloise), les Romains s’installent au Puy, appelé alors Anicium. À l'époque romaine, le site est un centre religieux situé à l'emplacement de la cathédrale actuelle. Le site était à l'origine gaulois. Une dédicace latine se trouve au revers de la porte du For de la cathédrale : ADIDONI ET AUGUSTO | SEXTUS MUSICUS TALONIUS D. S. P. P. (de sua pecunia posuit) (en français : À Adidon et à Auguste. Le musicien Sextus Talonius a élevé ce monument à ses frais). De nombreux vestiges gallo-romains ont été remployés pour la construction du clocher. En 2005, lors de la construction d’un lotissement au lieu-dit Coste Deferne, ont été mis au jour les vestiges d'une villa gallo-romaine datant du dernier tiers du Ier siècle de notre ère et encore en activité aux IIIe–IVe siècle. À l’époque des persécutions contre les chrétiens ont été « tués en haine de la foi » saint Julien de Brioude, saint Ferréol, saint Ilpize, saint Marcel. Après la conversion de l'Empire romain au christianisme, fut mis à mort au VIIe siècle saint Théofrède, le fondateur de l’abbaye du Monastier-sur-Gazeille. Lors des invasions barbares du IVe siècle, Ruessium (Saint-Paulien) ne fut pas épargné (la ville fut saccagée, ses habitants massacrés, ses maisons détruites). Certains considèrent que, vers 365, l’évêque Vosy renonça à reconstruire et décida de se fixer au Puy, dont la position était plus facile à défendre et la situation plus favorable. La fin du Ve siècle constitue pour l'Auvergne une période troublée. Malgré l'opposition de Sidoine Apollinaire, évêque de Clermont, et des Gallo-Romains fidèles à Rome, l'empereur Julius Nepos laisse les Wisigoths prendre en 475 le contrôle de la province, dont le Velay fait partie. C'est le comte Victorius, un Gallo-Romain, qui est nommé duc des Arvennes par le roi Euric. Après la bataille de Vouillé au printemps 507, Clovis conquiert toute l'Aquitaine.

 

Site web              http://www.mairie-le-puy-en-velay.fr

Gentilé                Ponot(e)s, Anicien(ne)s

Population

municipale         18 619 hab. (2013)

Densité                1 109 hab./km2

Population

aire urbaine       73 867 hab. (2010)

Géographie

Coordonnées    45° 02' 39? Nord, 3° 53' 09? Est

Altitude               Min. 600 m – Max. 888 m

Superficie           16,79 km2